SON HISTOIRE

Dix ans de gestation

pour un monstre à seize pieds

L'histoire de cet orgue s'inscrit dans celle de la splendide église Saint-Thibaut qui l'accueille. Daniel Kern et les AOST ont tout fait pour réaliser la communion entre l'instrument et le bâtiment.

L'église Saint-Thibaut doit son existence à la volonté des habitants de Marly-le-Roi et du Pecq eux-mêmes. Elle est en effet le fruit des efforts des paroissiens, regroupés dans l'association des Amis de Saint-Thibaut, qui l'ont construite, comme ils ont ensuite participer à la construction de ce monument de musique. Si le facteur d'orgues (la Manufacture d'orgues Alfred Kern et Fils, a malheureusement dû cesser ses activités en 2016) est l'artisan de cette réussite, l'association des Amis des orgues de Saint-Thibaut (AOST) et les paroissiens en ont été les initiateurs et les promoteurs. De leur côté, grâce à leur impulsion et à leur détermination tant volontaire que pécuniaire, les collectivités locales et les services publics ont permis qu'il soit devenu une réalité. Et c'est bien ainsi, puisque tout le monde en tire bénéfice. L'État, la Région, le Département, qui promeuvent l'activité culturelle et soutiennent l'artisanat de la facture d'orgues; les communes du Pecq et de Marly-le-Roi, qui confortent le dynamisme associatif et l'attrait de leurs investissements sur le plateau alpico-marlychois dans les domaines architectural et social, car cette église devient un sacré centre de vie; les habitants et les fidèles, qui voient près de chez eux se renforcer un centre spirituel et artistique.